Le Repos du Poète : J. PREVERT

Publié le par Lire à Fleury

 
 
Souvenez-vous!  Nous avions programmé :

Fichier hébergé par Archive-Host.com

et nous sommes donc partis le dimanche 24 juin à 8 h rendre visite à J. Prévert...

Le temps fait ce qu'il pleut, comment lui en vouloir ?

J Prévert


Oui mais voilà.... il a plu....plu...toute la journée alors nous avons vite revu le programme et le SOLEIL était dans les coeurs !!

Nous avons visité la Maison de Jacques Prévert.....

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Après le déjeuner nous avons dû oublier les jardins et la balade à pied sur le chemin et nous nous sommes rendus à  Goury et à Diellette

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Et donc le phare et le port.....  sans soleil...

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

alors à l'aller comme au retour,  petits et grands ont déclamé  des poèmes comme Léa...

Fichier hébergé par Archive-Host.com
ou comme Gwen...

et nous avons tous joué au CADAVRE EXQUIS....
mais c'est quoi ....

Cadavre exquis : L’origine

Le jeu, inventé par Jacques Prévert, consiste à écrire un mot sur un papier que l'on plie et que l'on passe à son voisin, qui complète le premier mot par un autre.

et voilà le résultat :

TEMPS PERDU

Autrefois, Balthazar souriait à l’accordéon dans le parc public.

Aujourd’hui, un hibou chante des perles de pluie dans un champ.

Demain, le grand chien noir et blanc jouera avec la feuille dans la ville.

 

LE CADAVRE EXQUIS

La nature mange le grand frère.

Une surveillante chatouille la mer.

Une orange verte renifle un bateau qui passe.

Un lapin aime une pomme avec une limace.

Un sourire achète du cocacola

Le soleil pleure dans ses  bras.

 

CORPS BIZARRE

Un œil chante une vague bleue

La chenille fine, marche dans la maison bordée de roses

Un nez reniflant s’accroupit sur une route , qui s’envole.

De la main excentrique dégouline une lettre.

La grande dame au chapeau bleu tombe sur la canne du vieillard.

Les hautes herbes racontent dans la marmite, des mouchoirs vert olive.

Maintenant, les cochons lisent à la vache dans le jardin.

Dans la cour, une feuille de papier marche en gribouillant.


 

Voilà la journée... Merci à tous ...

les Membres de l'Association


Publié dans Balades Littéraires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article